Une politique culturelle ambitieuse est nécessaire pour aider une ville à prendre son envol. La culture,  elle s’exprime à différents niveaux: la valorisation d’un patrimoine, la valorisation de la créativité, la diffusion de messages alternatifs, l’émancipation sociale, l’expression des citoyennetés…différentes composantes structurantes pour donner vie à une ville… et à ses habitants.

A Liège si tout n’est pas à jeter, on peut constater une gloriole auto-suffisante construite essentiellement autour de bâtiments exemplaires.

Ne boudons pas notre plaisir, la rénovation de l’émulation et de l’opéra nous satisfont également mais (ben oui vous l’attendiez celui là), mais une politique culturelle ne peut se satisfaire de l’unique ambition construite sur la brique. Obtenir des fonds FEDER, c’est nécessaire mais pas suffisant. 23 millions européens pour le mamac, ça ne vous construit nullement une politique culturelle, surtout lorsque l’on ne sait même pas ce qu’on va y mettre!
Read More

sept
20
0

Pourquoi candidat ?

Mais quelle mouche l’a piqué pour vouloir devenir candidat ?

Soyons poli, inconnu au bataillon politique je me présente en deux mots :

Simon CharlierNé à Liège en 1983, j’ai grandi (Laveu/Cointe) et étudié dans les écoles de la Ville, avant d’entrer à l’Université de Liège pour y étudier la géographie puis l’urbanisme. Bon je l’avoue, j’ai aussi pas mal guindaillé puisque j’étais président de diverses associations estudiantines.

Aujourd’hui, je suis conseiller politique au cabinet du Ministre Philippe Henry.

Mais pourquoi devenir candidat ?

J’avais dit en rigolant avec Pierre de ma position sur la liste : « 44, la pointure idéale pour les coups de pieds dans le cul ! ».

En fait, ça traduit assez bien le but de mon engagement : faire bouger les choses !

En tant que Liégeois d’abord, mais aussi en tant qu’Urbaniste, je suis passionné par ma ville, ses quartiers et ses habitants. Or, au lieu de râler dans mon salon sur les (non)décisions du Conseil communal, même si tout n’est pas négatif hein, je me suis dit « bouge toi et essaye de changer les choses toi-même ».

Jusqu’ici je n’avais jamais milité pour aucun parti, mais je n’ai pas hésité quand écolo m’a proposé une place sur la liste, car j’ai pu me rendre compte à travers mon travail de conseiller au cabinet de Philippe Henry, que chez écolo tout le monde a son mot à dire et peut apporter sa pierre à l’édifice.

Mon premier challenge :

Je me suis rendu compte lorsque j’ai expliqué à ma copine et ses parents ce que je voulais faire pour Liège, que je parlais « chinois ». Je ne me rends pas toujours compte que les mots tels que multifonctionnalité, CWATUPE, SSC, plan lumière, etc. ne veulent rien dire pour eux. Il faut vraiment que je fasse un effort de ce côté et que je trouve une façon plus simple de faire passer mes idées.

Ma première bonne surprise :

Mes amis, mes proches, mes voisins, tout le monde se montre enthousiaste et me soutien. C’est tout simplement génial, ça vous « booste » à fond !

Pierre-CastelainJ’m

  • Les Grignoux : 3 cinémas accessibles pour tous, une offre culturelle exemplaire et dynamique incarnée par la réalisation du cinéma Sauvenière (bien situé, architecture audacieuse, tout y est). Une grande chance pour Liège.
  • La Curtius : une bière ardente, joli concept qui valorise un savoir faire local
  • L’émulation : un patrimoine restauré et une valorisation de la culture à Liège
  • L’ambiance à Liège, un état d’esprit, sans doute le premier ambassadeur de la ville

Read More