La charte d’Aalborg a été signée lors de la 1ère Conférence européenne des villes durables tenue en 1994 à Aalborg, au Danemark.
Les villes qui signent cette charte s’engagent moralement à établir un agenda 21 local en suivant un certain nombre d’orientations et de principes. L’adhésion à cette charte est un acte volontaire de la part des collectivités.

En 2012, on compte plus de 300 villes durables en Europe. Des villes qui comme Liège ont connu une industrialisation et ont dû progressivement se reconvertir. Seulement, à ce stade Liège n’en fait toujours pas partie, et si on en faisait un objectif ? En 2013, la Ville de Genève accueille la 7e Conférence européenne des villes durables.

Read More

La majorité actuelle a laissé passer une occasion en or de contribuer à la reconfiguration du quartier et de ses accès. À force d’hésiter, elle a laissé passer l’occasion de permettre au CHC de rassembler toutes ses implantations en développant le site de Saint–Joseph et de développer par effet de cascade un réaménagement de Fontainebleau.

Ne considérons pas le départ du CHC comme une tragédie, mais comme une opportunité qui nous est offerte de réfléchir, avec les habitants et les associations du quartier à un projet permettant une réutilisation pertinente de cet espace.

D’ici 2016, nous pouvons réfléchir à des solutions, sans négliger aucune piste.

Read More

Une politique culturelle ambitieuse est nécessaire pour aider une ville à prendre son envol. La culture,  elle s’exprime à différents niveaux: la valorisation d’un patrimoine, la valorisation de la créativité, la diffusion de messages alternatifs, l’émancipation sociale, l’expression des citoyennetés…différentes composantes structurantes pour donner vie à une ville… et à ses habitants.

A Liège si tout n’est pas à jeter, on peut constater une gloriole auto-suffisante construite essentiellement autour de bâtiments exemplaires.

Ne boudons pas notre plaisir, la rénovation de l’émulation et de l’opéra nous satisfont également mais (ben oui vous l’attendiez celui là), mais une politique culturelle ne peut se satisfaire de l’unique ambition construite sur la brique. Obtenir des fonds FEDER, c’est nécessaire mais pas suffisant. 23 millions européens pour le mamac, ça ne vous construit nullement une politique culturelle, surtout lorsque l’on ne sait même pas ce qu’on va y mettre!
Read More