Nous avons inauguré ce site l’année dernière à l’occasion des élections communales 2012 en cité ardente. Aujourd’hui, nous poursuivons l’aventure ensemble.

Les élections qui arrivent sont régionales, fédérales et européennes. La transition que nous souhaitons impulser pour notre société, elle, est à chacun de ces niveaux.

Nous avons décidé chacun sur une liste différente de poursuivre l’aventure ensemble, l’un à la région, l’autre au fédéral et vice et versa.

Nous sommes ravis de vous annoncer que nous allons à nouveau vous inonder de propositions, réflexions et autres humeurs,

 

A très vite,

 

Simon et Pierre

Bonjour à toutes et à tous,

Comme promis nous revoici plus en forme que jamais et gonflés à bloc par votre soutien à tous lors de la dernière campagne !

 Quoi de mieux que de renouer le contact autour d’un bon verre ?

 Nous vous avons concocté un nouvel événement Liégeois : la nuit verte !

 

Le concept : occuper pour un soir un lieu insolite ! Pour cette première édition, c’est le MAMAC qui a été choisi !

Alors à Dimanche ?

La Nuit Verte au Mamac

 

sept
20
0

Pourquoi candidat ?

Mais quelle mouche l’a piqué pour vouloir devenir candidat ?

Soyons poli, inconnu au bataillon politique je me présente en deux mots :

Simon CharlierNé à Liège en 1983, j’ai grandi (Laveu/Cointe) et étudié dans les écoles de la Ville, avant d’entrer à l’Université de Liège pour y étudier la géographie puis l’urbanisme. Bon je l’avoue, j’ai aussi pas mal guindaillé puisque j’étais président de diverses associations estudiantines.

Aujourd’hui, je suis conseiller politique au cabinet du Ministre Philippe Henry.

Mais pourquoi devenir candidat ?

J’avais dit en rigolant avec Pierre de ma position sur la liste : « 44, la pointure idéale pour les coups de pieds dans le cul ! ».

En fait, ça traduit assez bien le but de mon engagement : faire bouger les choses !

En tant que Liégeois d’abord, mais aussi en tant qu’Urbaniste, je suis passionné par ma ville, ses quartiers et ses habitants. Or, au lieu de râler dans mon salon sur les (non)décisions du Conseil communal, même si tout n’est pas négatif hein, je me suis dit « bouge toi et essaye de changer les choses toi-même ».

Jusqu’ici je n’avais jamais milité pour aucun parti, mais je n’ai pas hésité quand écolo m’a proposé une place sur la liste, car j’ai pu me rendre compte à travers mon travail de conseiller au cabinet de Philippe Henry, que chez écolo tout le monde a son mot à dire et peut apporter sa pierre à l’édifice.

Mon premier challenge :

Je me suis rendu compte lorsque j’ai expliqué à ma copine et ses parents ce que je voulais faire pour Liège, que je parlais « chinois ». Je ne me rends pas toujours compte que les mots tels que multifonctionnalité, CWATUPE, SSC, plan lumière, etc. ne veulent rien dire pour eux. Il faut vraiment que je fasse un effort de ce côté et que je trouve une façon plus simple de faire passer mes idées.

Ma première bonne surprise :

Mes amis, mes proches, mes voisins, tout le monde se montre enthousiaste et me soutien. C’est tout simplement génial, ça vous « booste » à fond !